trendy châle

C’est l’histoire d’un Trendy Châle…

… Qui jouait les timides, et surtout qui avait très envie de rejoindre sa destinataire (ma responsable)(je n’avais décemment pas le temps de prendre une belle photo) !

 


DSC08605

 

Je ne m’attarde pas sur la recette, qui est en fait sensiblement la même que pour mon premier Trendy.

 

Seules différences, celui-là a été monté à l’envers (+220 mailles), et j’ai troqué la Angel de Debbie Bliss pour une douceur approchante, Cumulus (75% baby alpaga, 25% soie) de Fyberspates (laines anglaises teintes à la main). La couleur est Teal, un superbe bleu canard. Elle faisait partie de mes emplettes laineuses à Manchester (il m’en reste, mais chuut).

 

 

 

 

DSC08609

 

J’ai un rythme de publication un peu erratique ces derniers temps, la faute à plein d’activités mais aussi à un temps de confection accru, notamment pour des cadeaux d’au-revoir (mon temps à Oxford approche son terme).

 

La bonne nouvelle, c’est que j’ai plein de chose à vous montrer dans les prochains jours… Filage de laine et sculptures en laine feutrée sont notamment au programme !

Publicités

Un classique parmi les classiques (Trendy Châle mini)

Une petite pause dans les réalisations « Tricotons avec le Septième art » avec un projet que je voulais faire depuis longtemps, et qui, joie, est complètement accessibles aux débutant(e)s et autres néophytes de la pelote : le Trendy Châle de Melle Sophie.

DSC07970

Le pitch ? Un bête triangle au point mousse, commencé à trois mailles et augmenté d’une maille à chaque rang jusqu’à ce que mort s’en heu jusqu’à ce que pelote se tricote !

Seul problème : j’ai eu beau tout essayer, avoir embarqué mon châle de groupe tricot en groupe tricot, avoir d’autres en-cours plus techniques, continuer mes rangs sur fond de podcast France Culture, rien n’y a fait, au bout d’un moment tout ce point mousse m’a ennuyée, l’impatience faisant le reste, je me retrouve avec une version mini et, loin des gros Trendy dodus qu’on peut voir sur le Net.

Il y a quelques jours, j’ai trouvé la parade sur un autre blog : le faire à l’envers pardi ! On monte 200 mailles (pfiou) et on tricote les deux pénultièmes mailles ensemble à la fin de chaque rang ! Autant dire que voir l’ouvrage diminuer progressivement est bien plus motivant.

Autres conseils :

– Pour contrer l’aspect brut voire un peu roots du point mousse sans fioriture, on peut miser sur de la belle came (alpaga, mohair, angora). Le mien est tricoté avec la laine Lace de Malabrigo (coloris butter) et la Angel de Debbie Bliss (soie/mohair) couleur émeraude, tricotées à l’aiguille 6 pour un point vraiment vaporeux. J’ame beaucoup le résultat chiné et j’opèrerai de même la prochaine fois.

– Pour ajouter une touche en plus : pompoms (c’est ce que j’ai fait, avec la méthode « autour de la main »), franges ou glands, c’est selon !

– A tricoter avec des aiguilles circulaires à long câble pour en faire un ouvrage nomade, sinon c’est galère.

DSC08034

Le mien est donc un peu petit, mais je l’aime quand même et il est tout doux et chaud ! Et vous, vous en êtes venus à bout du Trendy Châle ?