restaurants

Oxford, visite guidée (2)

Comme promis, voici la suite de mes bonnes adresses à Oxford, pour manger, boire, dormir et faire du shopping.

J’en profite pour préciser qu’il est en fait assez simple pour un touriste français de se rendre à Oxford depuis Londres, puisque deux compagnies de bus (Oxford Tube et X90) vous y emmènent en moins de deux heures pour environs 20£ A/R (et, gros avantage par rapport au train, plus onéreux, on peut mettre ses bagages en soute et voyager l’esprit léger).

 

Pour ce qui est du logement, je ne serai pas d’un grand secours étant donné que j’étais moi-même logée en résidence étudiante.

 

Newton Guest House

Néanmoins, autant annoncer d’emblée que trouver un hôtel bon marché à Oxford relève de l’impossible, autant que pour Londres ! Plusieurs options dès lors, outre le désormais connu Airbnb : repérer des chambres d’hôtes à Headington, ville limitrophe d’où on peut aisément rallier le centre-ville en bus, ou bien opter pour un B&B qui permet de limiter la casse à Oxford même. Pour information, mes parents logeaient à la Newton House, un B&B à dix minutes à pied du cœur de ville, et ils en avaient quand même pour la modique somme de 109£ / nuit pour une chambre double, certes avec tout confort (Wifi gratuit, chambres impeccables) et petit déjeuner copieux inclus.

(Pour l’anecdote, à deux pas de mon ancien chez-moi, on trouvait un coquet B&B qui après information s’avère être le pire hôtel d’Oxford et probablement l’un des pires du Royaume-Uni, d’où des prix bas auxquels il ne faut surtout pas se fier. Il s’agit du Nanford Guest House, à éviter donc 😉 ).

 

 

 

Pour les restaurants, je suis déjà plus renseignée !

Il faut savoir que l’offre de restaurants à Oxford est de très bonne qualité, de quoi faire pleinement démentir la sale réputation que se traînent les Anglais en la matière. Une des raisons pour cela est sans doute la concurrence réelle que représentent les colleges d’Oxford, qui offrent pour la plupart un service de restauration incroyable, à des lieues de ce que nous autres Français sommes en droit de nous représenter quand nous songeons à des repas scolaires ou administratifs.

Petit palmarès de mes restaurants préférés :

Cuisine du monde*

 

1.Edemame

Une institution à Oxford. De la nourriture japonaise à se damner ! Et oubliez les sushis, qui ici ne sont servis que le jeudi soir ! A Edemame, on mange du curry, du saumon mariné et autres ragoûts aux milles saveurs. Le tout tient sur une carte miniscule, complétée par un ou deux plats du jours. N’oubliez pas de commander également les fameux edemame, ces fèves de soja qu’on gobe avec un peu de sel !

Le plus ? Des prix tout doux (je n’en ai jamais eu pour moins de 12£ par tête en mangeant copieusement) et de bons produits, préparés sur place dans le pur esprit d’une cuisine japonaise sans prise de tête, 100% authentique.

Le bémol (hé oui), c’est qu’on ne peut pas réserver, il faut donc se pointer très en avance pour espérer avoir une table ou être prêt à attendre jusqu’à 30 minutes (et dans la mesure du possible, éviter de venir en groupe conséquent de plus de 5). Dans le même ordre d’idée, on ne s’attable pas vraiment longtemps dans ce restaurant, le concept est plutôt de manger et de filer aussitôt. Pas vraiment l’endroit idéal pour se poser, mais une super expérience tout de même !

Des clients attendant devant Edemame !

 

2. Olie’s Thai

Ce petit restau thai, situé à deux pas de mon ancien chez moi dans l’East Oxford, se paie actuellement le luxe d’être le restaurant le mieux noté de la ville sur Tripadvisor.

Une confiance bien méritée tant cette enseigne est à bien des égards l’homologue thaïlandais du sus-cité Edemame, qui reprend donc la même recette : carte de plats réduite pour une cuisine authentique et préparée sur place, le tout pour une salle qui ne doit pas excéder les 15 couverts, et une addition très raisonnable à la clef.

A l’inverse d’Edemame, on peut réserver chez Olies’ Thai, le problème c’est que parfois il n’y a pas de table disponible avant longtemps, surtout pour le soir – une adresse victime de son succès !

 

*Pub gastronomique

Mon pub préféré pour manger est sans conteste le Magdalen’s Arms, qui avait le bon goût d’être mon voisin. Pas hyper central, comptez sur les bus ou sur quinze minutes de marche depuis le cœur de ville pour vous y emmener, mais je vous garantis qu’il vaut le coup. Les bières sont bonnes et la carte élaborée à partir de produits de saison (la carte change tous les jours et entre le midi et le soir).

 

Pas un pub, mais une adresse également sympa avec une carte faite selon le marché, le Turl Street Kitchen est également une valeur sûre, situé cette fois en plein centre-ville.

 

Et pour manger sur le pouce ? Une pie de chez Pie Minister, dans les halles d’Oxford (ils font des versions allégées de ce plat national, et on les en remercie !).

Plutôt burgers ? Sur Cowley Road, Atomic Burgers propose des burgers customisables (avec version steak végétarien, bœuf ou poulet) à l’effigie de grandes figures de la culture pop, depuis le Joker aux Blues Brothers, le tout dans un décor rempli de geekeries !

 

Pour ce qui est de boire de bonnes bières, Oxford est pleine de ressources, au grand bonheur de ses étudiants. Il serait inutile de faire une liste complète mais j’ai beaucoup aimé le Rusty Bicycle, le St James Tavern (qui propose de nombreuses sessions musicales) et le Isis Farmerhouse le week-end. Sans compter les nombreux pubs du côté de Jericho et en centre-ville (notamment le Turf Tavern, institution historique).

Isis Farmerhouse

 

Je voulais faire une dernière section Shopping faisant la part belle au tricot, malheureusement c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris que ma boutique préférée de laines en ville, Fibreworks, avait fermé brutalement ses portes il y a quelques jours, sans que j’en connaisse encore les raisons. Beaucoup de mes souvenirs dans cette ville se retrouvent dans cette, comme en témoigne ce blog.

 

Si des tricoteuses venaient néanmoins à se trouver en rade à Oxford, il y a une mercerie très coquette, Darn it & Stitch en cœur de ville.

Une bonne idée cadeau si vous vous trouvez en ville est de filer chez Illyria Pottery, un studio de poterie au cœur de Jericho (le magasin a aussi quelques articles sur Etsy) où vous trouverez de jolis mugs, des vases, des bijoux – idéal pour un cadeau fait-main qui soutient les artisans locaux ! (En prime, la boutique est superbe et il y a un petit chat qui y traîne tout le temps !). La propriétaire est adorable et peut vous montrer son atelier et son four au sous-sol ! La boutique propose également des cours de poterie.

(J’ai un superbe bol à laine fait sur commande de là-bas)

 

Pour des fringues vintage, direction la splendide friperie Reign Wear sur Cowley Road, située entre plusieurs charity shops, de quoi se rhabiller sans se ruiner !

 

Voilà, ces deux articles pour des raisons évidentes ne sauraient résumer mon année passée là-bas, il s’agit plus d’un condensé non-exhaustif de bonnes adresses et d’idées en tout genre pour ceux qui auraient la bonne idée d’y faire un tour !