Filer à l’anglaise

DSC08602

 

Tricoter, c’est une chose.

 

Renouer avec le passe-temps de nos mamies, offrir des cadeaux maison, tout ça nous paraît maintenant fort normal, et les blagounettes de vos amis devant vos projets tricots se font devant plus en plus rares !

 

Mais filer ? Faire sa propre laine ? Non, là nous sommes d’accord, c’est être un peu taré.

 

Et pourtant… Pourtant ça faisait quelques temps que l’idée faisait son bout de chemin dans ma tête, d’autant que j’ai pu voir sur le Net d’autres tricoteuses d’adonner à cette étrange pratique (voir en bas de l’article pour un peu de lecture).

 

Une session chez Fibreworks plus tard, je repartais avec un fuseau et des rubans pour m’entraîner. Hé bien je suis catégorique : le filage, une fois qu’on commence à prendre le coup de main, c’est plutôt addictif.

 

Je pense déjà rouet, c’est vous dire (je ne suis pourtant pas du genre à hâter une histoire d’amour) !

 

Mais puisque des images parleront plus que des mots, voilà quelques photos de mon tout premier essai, réalisé à partir d’un panaché de toisons brutes et variées.

Je vous l’accorde, l’effet est plutôt Larzac-style

 

DSC08599

Quel bel échantillon de pull "Le père Noël est une ordure"

Quel bel échantillon de pull « Le père Noël est une ordure »

 

Mais petit à petit, le forgeron qui forge tout ça :

 

 

Echevette réalisée à partir d'un ruban de mérinos peigné

Echevette réalisée à partir d’un ruban de mérinos peigné

 

Echantillon tricoté gros à partir d'un petit filage de Wensleydale, une laine de mouton aux propriétés très proches de l'angora (longues fibres brillantes et douces)

Echantillon tricoté gros à partir d’un petit filage de Wensleydale, une laine de mouton aux propriétés très proches de l’angora (longues fibres brillantes et douces)

Bon alors en revanche, gros problème : filer sa laine, c’est aussi augmenter son stock (oups !).

Le bon point (ouf), c’est que comme je pratique le feutrage  l’aiguille, les fournitures de laine sont double-emploi !

 

 

REFERENCES ET LECTURES

Shopping

Vous vous en doutez peut-être, mais le filage est (encore !) un marché de niche, qui n’a pas vraiment sa place dans les boutiques en dur, même à Paris.

Direction l’Internet fantastique pour s’équiper. Les deux sites de référence en France sont Alysse-Créations et la boutique Tricotin (qui héberge également un sous-forum sur le filage). Pour acheter fibres, rouets, fuseaux, teintures, cardes etc.

Pour des beaux fuseaux, mon tuyau c’est Etsy (où on trouve aussi de belles fibres), vous en trouverez de magnifiques fait main sur simple recherche.

Et puis ebay relaie aussi quelques articles liés au filage, y compris des rouets d’occasion.

 

Les blogueuses et le filage

Tricote-moi un mouton, pour voir un beau châle du filage au tricotage

Still Vauriens, qui vous parle du filage d’une fibre originale, les poils de son chien des Pyrénées

Claire des Bruyères, un blog très complet sur les arts de la laine !

 

Ca vous intéresse le filage ou vous considérez que vous avez bien assez à faire avec vos projets tricot/crochet ?

Publicités

12 commentaires

  1. How exciting 🙂 It was a real pleasure to read your first experiences of spindling this morning!

    Your first attempts look really good…I’m espeacially a fan of the Larzac-hippy-dippy style sample at the top! You’ll find that as you get more experienced with spindling/spinning and your yarns get more even, you’ll find it harder to reproduce such interesting yarns as your first attempt and you’ll have to « re-learn » how to make them!

    If you haven’t looked at it already, you might be interested to get your hands on a copy of « Respect the Spindle » by Abby Franquemont – it’s a truely fantastic resource, with very clear instructions, tips and hints. It’s helped me so much!

    If you’re seriously thinking about getting a wheel (and are gonna wait until you’re back in France), depending upon which region you’re searching in, le bon coin is also an excellent place to look. If I may give some advice to a fellow novice spinster? Take some time to find the right wheel for you, even if you’re buying a second-hand one. It should be possible to find something really good to get you started for between 50 and 80 euros (no need to spend anymore for the first one). There are LOTS of second-hand spinning wheels, but very few of them are actually in working order, and even fewer are sold by people who know how to use them. So it’s worth taking your time, getting to know how spinning wheels are made up and how they work before you buy one and if possible, buy one from a spinner. I spent about a month reading and researching as well as looking at heaps of wheels in my local area before I found mine. There were lots that were being sold for decorative purposes and had vital pieces missing or were just not in good working order.

    If you’ve been getting started with a drop spindle, that’s a great place to start because you’ll already understand the basics. But spinning wheels (espeacially old or very old ones) can be a little bit tricky to use at the start and it’s really helpful if the person you’re buying it from can spend some time showing you how their particular wheel works (and any idiosyncracies it may have!).

    Another thing to bear in mind with old spinning wheels (mine is over 200 years old) is generally they are geared up to make very fine yarn (e.g. mine has a small whorl, limited spinning ratio and very narrow orifice). For example with my wheel, until I was able to produce very fine and uniform singles, plying was a real nightmare!

    For the time being, I’m really happy with what I can make with my wheel but when I want to start making heavier weight yarn or more « fantasy » style yarns, I’ll probably have to get a more modern (brand new?) wheel which comes with a variety of whorl sizes, a larger orifice and the possibility of changing the spinning ratios.

    Ouf! That’s much longer than I intended – sorry! I shall look forward to reading more of your experiences – happy spinning!

    Fran

    1. Thank you so much for the resources and the tips – I gave wheel spinning a go with a 1970s Ashford. In En gland you can find good second hand Ashford spinning wheels on ebay but leboncoin is another story (too old, not functional wheels). As I am saving money, I am thinking of buying a Kromski wheel (Fantasia).

  2. Je suis également tentée de me mettre au filage. Je compte bientôt investir dans un fuseau 😉 et je cherche également un cours pour apprendre à filer au rouet avant d’investir dans cet outil ! Tu as appris en autodidacte ? 😀

    1. Non, je parle de Fiberworks, une boutique indé tricot/cours basée à Oxford ! J’imagine que tu ne voudras pas faire le déplacement, je crois qu’il y a de très bonnes vidéos Youtube, en anglais notamment !

  3. Merci pour le clin d’œil à mon Patou! 🙂
    Je ne me suis pas encore lancée dans le filage, par manque de temps. Mais un jour peut être… Comme ma mère sais désormais filer, j’attends qu’elle possède un rouet pour m’y essayer. Tes premiers essaies sont très chouettes en tout cas, bravo!

    1. Haha mais de rien – j’ai demandé à mon père de me garder les poils de mon chien pour essayer de te copier une fois revenue en France !

    1. J’ai eu l’occasion de tâter des toisons lors de mon association et lors d’un RDV mensuel de fileuses à Oxford.
      Sinon, ebay vend pas mal de trucs (sur ebay uk) et on trouve des fibres sur Alysse Créations et Tricotin.

  4. Yey une fileuse 🙂 jolis premiers essais au fuseau ! Je vais peut être tester pour pouvoir filer quand je suis pas chez moi ! Super article plein d’infos 🙂

Laissez un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s