Lire et tricoter en même temps ?

DSC08333

A la question : est-il possible de lire et de tricoter en même temps, l’homme de bon sens est malheureusement obligé de répondre par la négative.

Alors que faire pour concilier ces deux passions ? Les esprits chagrins vous diront de poser votre ouvrage laineux pour prendre un ouvrage de papier, et ma foi c’est vrai que c’est la solution la plus commode.

Reste tout de même les livres audio. Je rencontre peu de personnes autour de moi qui utilisent des livres audio, probablement parce que pour les lecteurs réguliers, l’idée que quelqu’un d’autre puisse vous lire un livre amoindrit la noble tâche de lecture. On rencontre en effet sur ce thème un scepticisme assez prononcé des intellectuels, qui haussent un sourcil dubitatif comme si vous aviez dit dans un colloque de littérature que l’œuvre de Jane Austen n’avait plus de secret pour vous depuis les téléfilms de la BBC. Plus généralement, il y aurait l’idée que seuls ceux qui ne savent ou ne peuvent pas lire devraient écouter des récits plutôt que de les lire dans leur fauteuil – après tout, on ne fait la lecture qu’aux enfants.

Pourtant, les livres audio ont quelques avantages non-néglieables, ils permettent d’entendre le texte, son rythme, ses motifs récurrents, ses blancs. Ils renouent avec la tradition ancienne de lecture à voix haute, et surtout permettent parfois une immersion plus douce dans une œuvre, lorsqu’on se sent un brin fatigué.

Et pour les tricoteuses, ils permettent d’enchaîner les points tout en se faisant compter les aventures de tous les héros et héroïnes des différents panthéons littéraires.

Alors, bien sûr, il y a des inconvénients (d’abord, on ne peut pas vraiment corner sa page). Cela tient en grande partie au fait que l’industrie des livres audio restent assez fauchée, voire s’appuie tout bonnement sur le bénévolat (comme le site LibriVox). Il y a du coup à boire et à manger, et surtout je trouve dommage que la plupart des audiolivres ne profitent pas des possibilités de ce nouveau moyen : il n’y a qu’un seul ou une seule lectrice, rarement une ambiance sonore (je parle pas d’un brouhaha qui couvrirait la lecture) bref l’audiolivre reste une lecture traditionnelle à voix haute, alors que par exemple les Fictions audio France Culture proposent de véritables adaptations audio. On perd la lettre du texte original, coupé, mais on retrouve une vraie réflexion sur ce que peut être la littérature audio.

Vous connaissez des audiolivres sympas ? Souvent ils font des efforts pour les nouvelles fantastiques genre Lovecraft, ou pour les mastodontes comme Harry Potter ?

Je viens de terminer d’écouter House of Mirth, d’Edith Wharton, version gratis de LibriVox qui était très agréable – j’avais déjà lu le roman il y a quelques années mais ça m’a fait du bien de redécouvrir ce New York à l’aube du XXe siècle. Et ça m’a permis de finir un châle que je vous montre bientôt !

Liens utiles

LibriVox

Portail Fictions France Culture

Publicités

8 commentaires

  1. Depuis que je tricote (et crochète), je lis beaucoup moins et donc je me suis mis comme toi aux livres audios, pour ma part, je vais sur litteratureaudio.com et je découvre des classiques (Jules Verne, Jane Austen,…). Merci pour ces liens et ce chouette article 😉

    1. J’essaie de toujours lire autant mais c’est vrai que le soir parfois quelques rangs et… Je ferai un tour sur littérature audio 🙂

  2. J’aime beaucoup lire, mais écouter un livre, ça ne m’intéresse vraiment pas. Pour entrer dans une histoire, j’ai besoin de sentir les pages (avec les doigts et avec le nez ^^), par contre j’écoute beaucoup de musique et je regarde beaucoup de séries en tricotant.

    1. Tu dois pas être très branchée Kindle alors ^^(moi non plus). J’adore sentir un bouquin, mais ça fait partie de mon immersion dans un récit – pour moi l’audiobook c’est une alternative au podcast France Culture !

  3. J’ai jamais testé mais ça me tenterai bien. Je reste quand même addict aux livres, j’ai besoin de toucher et j’ai une honteuse tendance à les renifler aussi…
    Bisous

  4. ah pour moi, le livre faut qu’il soit en papier, qu’il sente le p.apier, que je touche le papier, et que j’entende le bruit du papier qd je tourne les pages… alors je le cale, et je tricote en mm temps, peu pratique c vrai mais bon pas d’autres solution 🙂

Laissez un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s