Le cadeau de pendaison de crémaillère : un cintre en tricotin

DSC08291

Pour les pendaisons de crémaillère, j’offre souvent un mug (pas beauf, je le jure). Mais pas cette fois ! – et bien m’en a pris car certains placards de la maison avaient l’air de crouler sous les mugs, menaçant de tomber et d’engloutir le premier malheureux à la gueule de bois voulant se faire un café.

Les cintres en tricotin, c’est la à fois très classique mais aussi très rigolo. Et surtout ça prend trente minutes à peine, pompoms inclus. Armez-vous vous juste d’un tricotin à manivelle, de cintres pressing (en fil simple) et d’une pince pour défaire les tortillons. Tricotinez un tube un plus long que la longueur du cintre, défaites la bête et enfilez le tube ! Normalement, un tube de tricotin ça glisse pas très bien, mais en commençant par le crochet ça va beaucoup mieux (on peut tirer et glisser en même temps très facilement).

Pour la touche, rigolote, j’ai ajouté une paire de pompons qui ne manqueront pas de conférer une touche certaine de virilité au cadeau.

Avant, je faisais mes pompoms en enroulant ma laine autour de mes deux doigts ou de ma main, mais je dois dire que ces petites bêbêtes :

me rendent la vie plus douce et font vraiment de belles boules ! C’est l’alternative idéale en termes de temps et de résultat entre le pompom fauché (fourchette/main) et la méthode de centre aéré avec les disques de carton.

DSC08293

DSC08295

Publicités

Laissez un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s